camping-car

Le camping-car, le confort de l’itinérance en vacances

Pour les amoureux des vacances en mode nomade, le camping-car est le véhicule qui offre une liberté de mouvements et de confort, sans pareil. Avec un camping-car, le vacancier emporte avec lui son chez-soi, tout en pouvant voyager au gré de ses envies. Avant d’envisager d’acheter un camping-car, il peut être intéressant de se faire une idée de ce que “voyager en camping-car” veut dire, en envisageant la location d’un véhicule de ce type.

Etre proche de la nature, tout en bénéficiant d’un minimum de confort sanitaire et culinaire est probablement l’avantage majeur d’un camping-car. Voyager avec un tel véhicule peut également s’avérer plus confortable lorsque vous avez des enfants.

Il existe plusieurs types de camping-car permettant de choisir celui qui sera le plus adapté au voyage envisagé.

Le camping-car dit “capucine” est le plus répandu : Il s'agit d'un véhicule porteur muni d'une cellule posée à l'arrière du porteur. Il offre un espace de vie spacieux et le débordement de de la cellule sur le toit du porteur permet d'y insérer (en général) un lit double. Son inconvénient majeur est la prise au vent qui implique une consommation de carburant plus élevée.

Le camping-car dit “profilé” se différencie du “capucine” par le débordement de l’habitacle sur le toit du véhicule. Il offre moins de prise au vent et donc consomme moins.
Le camping-car dit “intégral” peut-être associé à un véhicule de type mini-bus et offre surtout un espace de pilotage plus grand.
Il existe également ce que l’on nomme le “fourgon aménagé”: Il s’agit en fait d’une camionnette dont le volume de stockage est transformé en habitacle de vie.
Ou encore, la “cellule amovible” qui est en réalité un habitacle de vie fixé sur par exemple un pick-up ou un 4x4.

 Le poids et la taille sont deux éléments très importants du camping-car.

Le poids car en fonction de celui-ci, un type de permis vous sera demandé pour pouvoir le conduire. Jusqu’à 3,5 tonnes, le permis voiture suffit. Si le poids du camping-car est supérieur à 3,5 tonnes, vous devez alors être en possession d’un permis poids lourds.

 La hauteur doit également être prise en compte car certains accès à des lieux ou sites touristiques n’acceptent que des véhicules avec une hauteur maximale.

 Abordons maintenant l’aspect de l’équipement intérieur.

Les espaces pour dormir peuvent être multiples et variés avec des tailles non standardisées : lits superposés, lit au sol, lit en hauteur, lit permanent, lit pavillon, lit convertible, voir même lit sur le toit.

La cuisine peut parfois être réduite à sa plus simple expression, c’est-à-dire, composée uniquement d’un réchaud à gaz, comme elle peut-être complétement équipée avec : meubles, plaque de cuisson, four, micro-onde, hotte, frigo, congélateur et évier. Elle est souvent “ouverte” sur le coin sallon/espace à manger.

L’espace “coin à manger”, lorsqu’il fait beau est souvent “installé” dehors sous une bâche ou un auvent.

Tous ces appareils, le plus souvent électriques sont alimentés par plusieurs sources : le 220v lorsque le véhicule est branché au réseau électrique 220v ; le 12v lorsque le véhicule roule ou lorsqu'une batterie est prévue pour cela. Attention, la solution 12v n’est pas rentable lorsque le véhicule est à l’arrêt mais peu s’avérer utile lorsque le camping-car, roule.

 Pour tout ce qui concerne les éléments de cuisson, le gaz reste la meilleure solution.

La “pièce d’eau”, si elle existe dans le camping-car regroupe souvent dans un seul espace, le plus souvent une douche et la toilette. Celle-ci est le plus souvent, ce que l’on appelle une toilette chimique avec une réserve d’eaux usées extractible pour la vidange.

 Si l’espace de conduite est le plus souvent équipé d’un chauffage et de la climatisation. Ce n’est pas toujours le cas pour l’habitacle de vie. Il faut souvent prévoir soit un chauffage d’appoint (généralement au gaz) lorsqu’il faut chauffer cet habitacle, soit un ventilateur pour faire face aux grosses chaleurs.

 Le gaz est donc très souvent utilisé comme moyen de combustion dans un camping-car. Le propane est privilégié car il ne gèle pas au froid, contrairement au butane. Le propane supporterait des températures négatives jusqu'à -40°C.  

Mais surtout, n’oubliez pas de fermer la ou les bouteilles de gaz quand vous roulez.

 La plupart des camping-cars sont également équipé d’un réservoir à eau. Certains de ces réservoir peuvent atteindre une capacité de 100 litres. Ce qui permet une certaine autonomie de voyage. Des jerricans peuvent également servir de réserve d’appoint et en fonction de l’endroit où vous vous trouvez, il est parfois conseillé d’utiliser des produits désinfectants pour éviter les bactéries et autres problèmes concernant la pureté de l’eau.

 Et voilà en quelques lignes la description d’un moyen de transport qui vous permet de visiter vos endroits de rêves sans devoir réserver une chambre d’hôtel et qui allie donc liberté et confort… Et qui sait… vous le trouverez peut-être à louer sur Ezilize.be

 Texte : Bruno Van Weynbergh

28/07/2014